One Planet Living Icon
One Planet Living

Mise au point par le WWF, la méthode d’urbanisation One Planet Living est fondée sur un constat : aujourd’hui, les hommes auraient besoin de plus d’une planète (1,3 planète en moyenne) pour vivre de manière pérenne. Cette méthode cherche donc à freiner la surconsommation et à réduire l’impact de notre mode de vie sur l’environnement. Cette démarche se traduit non seulement par un aménagement de quartiers durables et au service de la communauté, mais aussi par la mise en place d’actions pour encourager des modes de vie plus respectueux de notre planète.

Les 10 Principes OPL®

Qualité de vie & bien-être

La qualité de vie des habitants dépend de la modulation des appartements, des matériaux choisis, de l’ensoleillement et de leurs vues sur l’extérieure, ainsi que des espaces publics à proximité. L’accessibilité pour tous est également une priorité.

Équité & partenariats locaux

Afin de promouvoir l’équité et les partenariats locaux, les promoteurs devront choisir un système qui encourage l’économie de proximité et la mixité sociale, commerciale et confessionnelle. L’accès à des logements de qualité et un développement économique renforce le lien social.

Culture & patrimoine

L’identité du quartier repose sur l’histoire du lieu, mais aussi sur les programmes culturels, sur le choix architectural ou encore sur la composition des espaces publics. La planification du quartier doit donc se faire par un processus décisionnel ouvert aux habitants et usagers.

Habitats naturels & biodiversité

La densification du bâti représente la solution pour dégager des surfaces perméables, des espaces publics de qualité et pour créer des habitats naturels (biotopes). Ces derniers devront être reliés par des corridors verts pour permettre et favoriser la migration et le mélanges des espèces.

Gestion durable de l’eau

Une consommation efficace de l’eau s’appuie sur une limitation des usages abusifs, mais aussi sur la réutilisation des eaux grises (WC, arrosage, par exemple). L’espace public doit proposer des zones humides et inondables pour une gestion à ciel ouvert de l’eau de pluie.

Alimentation locale & durable

L’action participative est à la base d’une alimentation durable. En effet, les comportements responsables (achat d’aliments locaux et certifiés, valorisation des déchets organiques) sont encouragés par des actions de sensibilisation et par l’adhésion des commerces à la charte « diète OPL® ».

Transports durables

La mobilité douce est encouragée par des transports en commun accessibles, mais aussi par des offres de transports combinés et mutualisés. Afin de diminuer la distance parcourue quotidiennement, des services et commerces de proximité doivent être à disposition des habitants.

Matériaux locaux & durables

L’utilisation de matériaux locaux et durables demande une traçabilité claire et transparente des matériaux tout au long de leur cycle de vie : de leur transport, qui devra être optimisé, jusqu’aux mesures de compensation écologique.

Zéro déchets

La démarche des « 3R : Réduire, Réutiliser et Recycler les déchets » s’applique à toutes les phases d’un projet. En effet, un quartier doit en limiter sa production, mais également les réutiliser ou les revaloriser à travers d’autres usages. Finalement, les déchets restants doivent être recyclés.

Zéro carbone

Construire des immeubles moins consommateurs (immeubles passifs, par exemple) réduit la demande énergétique. Garantir l’efficacité des techniques et choisir des sources d’énergie renouvelables diminuent également les émissions de CO2 de manière significative.

Étapes du projet

1. La planification du quartier

La Commune d’Orbe, Orllati Real Estate SA et le WWF ont étudié et planifié ensemble l’application concrète de la démarche OPL sur le quartier Gruvatiez. Les acteurs se sont engagés à respecter le plan d’actions de durabilité.

2. Le chantier


Tout au long des travaux, les critères du label OPL seront scrupuleusement appliqués. Un contrôle des performances est effectué par un organisme indépendant afin de garantir la réalisation des objectifs chiffrés.

3. Exploitation du site

Les services de conciergerie font leur grand retour au sein de ces nouveaux quartiers urbains durables: ils seront l’acteur désigné pour suivre l’évolution de la performance de la pièce urbaine, en lien avec les services techniques, et pour améliorer la qualité de vie des résidents.

4. Retour d’expérience

Les expériences et idées des usagers seront prises en compte par les acteurs qui s’engagent à suivre le projet. Le feedback des usagers pourra servir, d’une part à améliorer la vie au sein du quartier, mais aussi à perfectionner les futurs développement urbanistiques OPL.

Les acteurs

La Commune d’Orbe, WWF et Orllati Real Estate SA ont signé une convention en juin 2017 pour le développement urbanistique d’un nouveau quartier OPL. Ces trois acteurs se sont concertés pour définir ensemble un plan de 170 actions pour atteindre les objectifs de durabilité.

Ces objectifs OPL se traduisent en valeurs cibles, qui sont des performances à atteindre,
et en valeurs limites, des seuils à ne pas dépasser.

Concertation entre les 3 acteurs autour d’un plan d’action:

Objectif OPL graphic